#BodyAcceptance 3 : Comment j’ai appris à accepter mon corps

Enfin, je peux faire et j’ai la motivation pour écrire le dernier volet de ma saga « Body Acceptance » qui ne concerne pas seulement mes formes, mais mon corps dans sa globalité. Nous sommes en 2018 et aujourd’hui même si nous voyons plus de femmes curvy grâce à l’avènement des réseaux sociaux notamment, ça reste un défi de se sentir bien dans son corps. Et c’est encore plus vrai quand tu es en surpoids. Soyons claires, je n’ai rien contre les filles minces qui ont, elles aussi, leurs propres complexes, mais restons également réalistes : je suis grosse et la société me fait sans arrêt croire que parce que j’ai un ventre plus volumineux et des cuisses plus chargées, je suis moche. Du moins, que je suis imparfaite.

Scroll to top