LETTRE OUVERTE A MARLÈNE SCHIAPPA

Bonjour Marlène,

Je m’appelle Alexa, mais cela n’aura pas grand intérêt pour toi, ou pour la bonne lecture de cette lettre. Considère-le plutôt comme une formule de politesse, témoignant ainsi du fait que mes parents m’ont bien éduquée. Ah oui ! Comme tu peux le voir, je te tutoie… En effet, j’ai décidé de prendre ce droit, car le vouvoiement marque une forme de respect… Si bien que je me demande si je peux t’octroyer ce privilège qui est de te témoigner du respect.

Il parait que tu es mère. Il paraît que tu es féministe. Il parait que tu es secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les Hommes et les Femmes. Que de titres qui, dans les écrits, auraient pu faire de toi une femme inspirante et inspirée. Mais…

Scroll to top