LETTRE OUVERTE A MARLÈNE SCHIAPPA

Bonjour Marlène,

Je m’appelle Alexa, mais cela n’aura pas grand intérêt pour toi, ou pour la bonne lecture de cette lettre. Considère-le plutôt comme une formule de politesse, témoignant ainsi du fait que mes parents m’ont bien éduquée. Ah oui ! Comme tu peux le voir, je te tutoie… En effet, j’ai décidé de prendre ce droit, car le vouvoiement marque une forme de respect… Si bien que je me demande si je peux t’octroyer ce privilège qui est de te témoigner du respect.

Il parait que tu es mère. Il paraît que tu es féministe. Il parait que tu es secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les Hommes et les Femmes. Que de titres qui, dans les écrits, auraient pu faire de toi une femme inspirante et inspirée. Mais…

Bonjour docteur, je suis malade…

Me revoilà avec un vrai article qui me concerne moi et ma vie (avoue je t’ai manqué meuf) ! Et oui, comme il s’agit de MON blog, je peux me permettre de faire des pauses quand bon me semble et surtout quand j’en ressens le besoin. Et c’est ce que j’ai fait ces 3 derniers mois. J’avais besoin de temps pour moi, ma santé (surtout ma santé) et puis pour me concentrer sur d’autres sujets professionnels.

Ma pause, je l’ai souhaité et je l’ai faite car, (si tu me suis sur Instagram), je suis malade. Du coup, j’aime écrire, j’aime partager, mais je m’aime encore plus. Je voulais également reprendre le blog avec un article que vous m’avez demandé en priorité « comment s’accepter quand on prend du poids », mais j’ai décidé de d’abord vous expliquer POURQUOI j’ai pris du poids cette année et ensuite, nous verrons comment accepter le tout.

#TémoignageTime Marie-Thérèse, 1m88, grande mais pas que…

Je sais que je t’ai manqué et me revoici ! Et je ne reviens pas avec n’importe quoi : un témoignage. Suite à ma série #BodyAcceptance, j’ai décidé, qu’il serait intéressant et judicieux de partager d’autres témoignages que les miens, car certes j’ai eu différents complexes, sur différents niveaux, mais je ne suis pas la seule. Du coup, pour pouvoir toucher tout le monde, il est important d’explorer d’autres pistes car un complexe est strictement personnel. Il peut concerné la taille, les cheveux, la couleur de peau, les doigts… Tout est possible ! Du coup, aujourd’hui, je te propose de découvrir le témoignage de Marie-Thérèse qui mesure 1m88, mais pas que !

Hello !!

Mon prénom est Marie-Thérèse (je sais j’ai un prénom typiquement antillais mais je ne le suis pas du tout LOL), j’ai 26 ans et je viens de commencer un nouveau boulot à Dublin après avoir vécu 2 ans à Prague. Je suis originaire de Créteil, en région Parisienne. A travers cet article, je vais essayer de te faire quelques confidences personnelles sur moi. Peut-être que cela pour en aider certain.e.s.

#TémoignageTime : Julie, 27 ans et by-passée.

Nouveau type d’article pour le blog : les témoignages. J’avoue que c’est la première fois que je décide de retranscrire l’expérience de vie d’une autre personne. Mais ceux-là (car il y en aura 2 sur ce sujet), me tiennent particulièrement à cœur. Pourquoi ? Tout simplement car j’y ai déjà réfléchis. Oui ! J’ai déjà songé à passer par une sleeve ou un by-pass et à l’époque je n’avais personne pour me dire comment c’était. Je veux dire, vraiment. Aujourd’hui encore, je me pose des questions sur ces opérations et je me suis dit que cela pouvait également être ton cas. J’ai conscience que c’est une expérience pas facile à vivre pour certain.e.s et du coup, je me suis dit que cela valait bien 1 ou 2 articles.

Lettre à toi, qui était mon amie…

Article un peu particulier cette fois-ci car il s’agit d’une lettre. J’ai écrit cette lettre il y a quelques temps déjà… Je ne l’ai jamais envoyé car je m’étais dit que de toute façon, elle irait dans l’oreille d’une sourde. Mais aujourd’hui j’ai mon propre blog et je pense qu’elle peut aider certaines personnes qui ont connu des déboires en amitié. En effet, nous avons tous connu des déceptions amoureuses et/ou amicales car nous même si nous avions tout donner, ce n’était jamais assez. Saches, qu’il n’y a pas d’échelle dans la douleur.

Parce que je suis noire…

Article un peu particulier aujourd’hui, car pour la énième fois je viens de voir une YouTubeuse faire une « blackface ». Du coup, je m’étais déjà dit que j’allais en faire un article (un jour) mais, finalement, ce que je vois depuis quelques temps aura eu raison de ma patience.

Je ne compte pas insulter qui que ce soit dans cet article, ni même faire l’enragée (car certaines personnes pensent que c’est comme ça qu’on est quand on prend parti pour la cause Noire), mais je ne compte pas me taire non plus, bien au contraire.

Fond de teint Fenty Beauty Pro Filt’R ou comment se faire brûler la peau

Si tu me suis sur Instagram (@mlle_alx), tu dois surement être au courant de ce que j’appelle, mon « épopée Fenty Beauty ». Je respecte franchement le travail (et la communication) établi par Rihanna et son équipe, car oui, sortir une gamme de fonds de teint comprenant 40 teintes, n’est pas une chose facile, il faut l’avouer. Cependant, si j’ai décidé de parler de ma mauvaise expérience avec cette marque en particulier, c’est pour que toi et toutes les autres femmes qui allez me lire, puisse prendre conscience, qu’elle peut être dangereuse. Et ce n’est pas un euphémisme, non non !

Scroll to top