COMMENT J’AI ACCEPTE MA PRISE DE POIDS

Avant tout propos, contextualisons. Comme tu le sais déjà, je suis malade. Quand j’ai arrêté la pilule en juillet 2017, tout le monde me disait que j’allais perdre du poids (puisque j’avais grossi à cause de la pilule à la base). Je pesais alors 80/85 kilos selon les jours et les périodes. Mais quelques mois sont passés et j’ai commencé à prendre du poids. Pas 1 ou 2kg, non on parle de 10, puis 12, puis 15, puis 18, et pour finir, je me retrouve avec +22kg en juillet 2018. Au début, je ne m’en inquiétais pas trop, parce que je me disais que ça se régulerait à un moment sans que je n’ai rien à faire. Mais c’était sans compter sans la mécanique complexe du corps humain qui en plus de me faire grossir, ne voulait pas que je perde un seul gramme. Bref, entre temps, on a su ce que j’ai, on a commencé un traitement et cela se passe bien, puisque je recommence à perdre du poids… Mais durant une année entière, j’ai du m’adapter à ce nouveau corps que je ne connaissais pas (car en+ je ne prenais pas de la même manière qu’il y a 9 ans). J’ai du revoir mes vêtements et passer d’un 42 à un 46. Et surtout, j’ai du faire face au fait que physiquement j’étais pas forcément au top pour moi, ma santé. Et pourtant c’est sans doute l’année où j’ai eu le plus confiance en moi depuis des années. Je vais donc te raconter comment j’ai accepté ma prise de poids, comment j’ai vécu avec, pourquoi je ne fais aucun programme alimentaire RESTRICTIF pour perdre du poids.

#TémoignageTime : Julie, 27 ans et by-passée.

Nouveau type d’article pour le blog : les témoignages. J’avoue que c’est la première fois que je décide de retranscrire l’expérience de vie d’une autre personne. Mais ceux-là (car il y en aura 2 sur ce sujet), me tiennent particulièrement à cœur. Pourquoi ? Tout simplement car j’y ai déjà réfléchis. Oui ! J’ai déjà songé à passer par une sleeve ou un by-pass et à l’époque je n’avais personne pour me dire comment c’était. Je veux dire, vraiment. Aujourd’hui encore, je me pose des questions sur ces opérations et je me suis dit que cela pouvait également être ton cas. J’ai conscience que c’est une expérience pas facile à vivre pour certain.e.s et du coup, je me suis dit que cela valait bien 1 ou 2 articles.
Scroll to top